Choisir un BTS NRC

Les métiers de la vente ont de quoi attirer tant ils sont pluriels. Une vraie diversité s’offre aux diplômés BTS NRC par le nombre de secteurs susceptibles de les accueillir mais grâce aussi à la fonction elle même.
Un conseiller bancaire peut tout à la fois vendre des services bancaires mais aussi de l’assurance habitation, de la téléphonie mobile, des voitures dans le cadre d’une offre packagée, etc
Un métier en perpétuelle évolution pour lequel on ne rechignera pas à se former.
Être un adepte du digital en général c’est bien mais il faut savoir exploiter brillamment ses données pour booster ses propres ventes. Il faut se montrer curieux vis à vis des offres pléthoriques existantes, savoir les analyser pour mieux se positionner. Offrir un discours plus créatif  en lien avec les attentes du client habitué au discours stéréotypé des chatbots.
La plupart des entreprises s’accordent à penser qu’il n’est pas utile d’utiliser plus de technologie, mais d’accomplir davantage grâce aux avancées numériques, en mettant la priorité sur un facteur clé du Digital : l’être humain.Le numérique présent lors de la prospection ne doit pas faire oublier le rôle du conseiller qui est de jouer sa partition selon qu’il décèle au départ besoin, envie ou désir. Il doit défricher, accompagner et démarrer une relation de fidélité qui n’est pas gagnée tant les tentations pour le client d’aller voir ailleurs sont légions. A lui de trouver l’air que son client a en tête et de le lui fredonner ! Un challenge bien gratifiant lorsqu’il est réussi.
A propos des désirs le philosophe Nietzsche nous dit :
« il ne faut pas renoncer à nos désirs. Il faut tenter de les embellir, de les magnifier, ou encore de les « sublimer »
Qui d’autre qu’un homme pour recevoir et renvoyer l’écho des désirs exprimés par un autre homme ?


Laisser un commentaire


0 Commentaire

Aucun commentaire, soyez le premier à donner votre avis !

Remonter ^