0388324903 ecole@escm.eu

On entame la 3ème semaine de confinement, Cathy est sur tous les fronts pendant le confinement. Nous avons voulu prendre de ses nouvelles. Télétravail mis en place, elle continue de garder le cap entre les profs – les étudiants de cette année, de l’année prochaine.
Pas facile de jongler avec toutes les facettes de son métier.
Elle vous raconte un peu plus sur son quotidien en quarantaine.

Cathy, comment gères-tu le travail au quotidien ?

Cette première semaine est une leçon pour moi, cela me demande une autre organisation. A l’école je ferme mon bureau à clé pour ma pause et éteint mon ordi le soir sans oublié de mettre le répondeur.

A la maison, je dois apprendre à ne pas répondre au téléphone après certaines heures, et à ne pas regarder ma messagerie accessible H24. Je déteste l’idée de laisser une question sans réponse sous prétexte que mes heures de travail sont terminées. J’ai donc répondu à des mails d’étudiants même après 20h. Je dois apprendre tout ça si je ne veux pas craquer !

Ton téléphone sonne-t-il toujours autant ?

Cette 1ère semaine était une horreur ! Avec la mise en place de la plateforme et cette nouvelle organisation, j’ai eu plus de 100 appels ! A peine raccroché mon téléphone re-sonné, et je ne compte pas les mails ! Mais en fin de journée j’étais satisfaite d’avoir pu aider ceux qui en avaient besoin !

Cathy nous te posons cette question par principe mais travail à la maison ne veux pas dire moins de travail ?

Ho non ! Mes journées démarrées à 8h avec les 1er coups de fil et se terminées souvent après 21h ! La mise en place de la plateforme était très importante et le fait qu’elle ne fonctionne pas tout de suite m’a demandé beaucoup d’effort pour tout coordonner. J’espère avoir réussi ma mission au mieux. Maintenant qu’elle est opérationnelle, je dois me concentrer sur mes tâches habituelles laissées de côté pendant 1 semaine.

Tu arrives à jongler avec le travail de l’ESCM et Prof à la maison pour tes enfants ?

Si je me place du côté de mes enfants, ils étaient ravis car je n’avais pas de temps à leurs consacrer. Nous avons pris énormément de retard et nous allons essayer de le rattraper au fur et à mesure. De mon côté même si je n’ai pas de temps pour m’installer avec eux pour leur devoirs (et il y en a plein !), je suis présente toute la journée et ce confinement me permets d’avoir avec eux des échanges que je n’aurais peut-être pas eu autrement./

Si tu peux nous donner un conseil – astuce pour garder le moral à la maison ?

Je n’ai pas vraiment de conseil si ce n’est de prendre son mal en patience ! Vous me manquez tous ! Prenez bien soin de vous et de vos proches.

Courage et j’espère à bientôt en forme !
On vous donne quelques conseils pour garder le sourire ICI et ICI